double arrow

Г.Н. Музалевская


Siècles).

КОЛЛЕДЖ ДАНДШАФТНОГО ДИЗАЙНА № 18

СРЕДНЕГО ПРОФЕССИОНАЛЬНОГО ОБРАЗОВАНИЯ ГОРОДА МОСКВЫ

ГОСУДАРСТВЕННОЕ БЮДЖЕТНОЕ ОБРАЗОВАТЕЛЬНОЕ УЧРЕЖДЕНИЕ

Образец титульного листа пояснительной записки.

Приложение.

Основная часть.

1. Исторический обзор жизни и творчества художника. Связь его творчества с исторической эпохой и стилем. Основные этапы жизни, изменение мировоззрения и стилистики письма, а так же живописных работ художника. Разбор наиболее значительных творческих работ. Жанр и техника, в которой работал автор: композиционные особенности живописных полотен; «своеобразное» изображение предметов и людей; нестандартные композиционные решения натюрмортов, пейзажей, портретов; особенная цветовая палитра и так далее. Техника письма, материалы и краски с которыми работал художник, цветовые и колористические предпочтения.

2. Описание выбранной для копирования картины: история создания, период написания, события связанные с данной работой и так далее. Техника и материалы, которыми выполнена работа (акварель, гуашь, темпера, масло, смешанная техника). Обоснование выбора копируемого произведения (мотивация побудившая выбрать данное живописное полотно).

3. Поэтапное описание работы над копией. Материалы и инструменты, используемые для создания копии (холст, подрамник, грунтованный картон, бумага, краски, кисти, растворитель и тому подобное).

Описание этапов создания копии включает в себя:

- выбор размера и формата листа;

- перенесение сюжета картины на лист (копировка);

- подбор цветовой палитры для создания копии (преобладающие тона);

- этапы прорисовки копии (нанесение подмалевка, прорисовка

основных объемов, прорисовка деталей).

Данный раздел нужно дополнить фотографиями поэтапного выполнения копии и окончательным результатом копирования. (Схему оформления листа с фотографиями смотрите в приложении).

Заключение. Вывод: какие навыки и знания были получены при копировании работы и изучении творчества художника; значение курсовой работы для дальнейшей практической деятельности студента.

Список используемой литературы при написании курсовой работы (интернет ресурсы).




Примерный список художников для курсовой работы:

Э.Мане, О.Ренуар, Э.Дега, К.Моне, К.Писсаро, Ван Гог, А.Сислей, С.Дали, А.Модельяни, Х.Миро, Пабло Пикассо, А.Матисс, П.Сезанн, В.Г.Петров, Н.Н.Ге, И.Е.Репин, И.Н.Крамской, В.И.Суриков, В.А.Серов, М.А.Врубель, В.Э.Борисов-Мусатов, А.Г.Веницианов, В.Кондинский, И.И.Ливитан, А.А.Дейнека, А.А.Пластов, П.П.Кончаловский, А.В.Куприн, Б.В.Иогансон, И.Э.Грабарь, К.Ф.Юон, С.В.Герасимов, Коровин, П.Д.Корин, М.С.Сарьян (натюрморты), К.С.Малевич, В.С.Турчин, Э.Лисицкий, Л.С.Попова, А.М.Родченко, А.А.Экстер, Б.Кустодиев, В.Стожаров (натюрморты).

Специальность 070602 Дизайн (по отраслям).

Дисциплина: Живопись с основами цветоведения.

Тема курсовой работы: Копия картины (автор и название картины).

Пояснительная записка.

Студент группы (№ группы, Ф.И.О., подпись, число).

Руководитель (Ф.И.О., подпись, число).

Работу защитил(а) с оценкой

2013 г

Макет поэтапного выполнения копии с окончательным результатом копирования.

    Окончательный результат копирования
    II этап копирования
    I этап копирования
    Нанесение карандашного рисунка

En France, les tableaux indépendants (ou de chevalet) n’ apparaissent qu'au milieu du 14-ème siècle et ne sont conservés qu’en petit nombre. Le plus ancien tableau de chevalet conservé de la peinture française. Portrait du roi Jean le Bon" (1360) est en même temps le premier exemple connu de portrait indépendant représentant un personnage traité pour lui même et non pas dans un tableau religieux. II frappe par l'acuité de l'expression individuelle, par la précision du profil détaché sur le fond d’or.



A la suite de la guerre de 100 ans, Paris cesse d’être le siège de la cour royale et perd son rôle de capitale politique et artistique. Alors, on voit apparaître plusieurs écoles artistiques dans les provinces parmi lesquelles celle d'Avignon en Provence est la plus célèbre. Avignon en tant que siège de papauté, devient le centre dès échanges commerciaux et culturels entre la Flandre et l'Italie. Ce fait se reflète dans la peinture.

Au 15-ème siècle "La piétà d'Avignon" d'un peintre inconnu, ce chef-d'œuvre austère et grandiose, représente un des thèmes pathétiques les plus chers à la piété de cette époque. Là, sur un fond doré le groupement de personnages s'ordonne autour du corps du Christ qui s'abandonne sur les genoux de la Mère. Saint Jean, dans sa cape d'un gris brunâtre, et Marie Madeleine drapée en plis cassés, parsemés d'ombres jaunes et gris foncé, convergent - vers la forme pyramidale de la Vièrge dans sa mante bleue. Un grand sentiment de pathétique et de profonde émotion est rendue par la ligne horizontale du corps du Christ qui s’insère de façon tragique dans le groupe serré dont il rompt l'unité statique. La fermeté du dessin, mais surtout l'expression de douleur contenue qui flotte sur les visages des personnages, font de ce tableau un des chef-d'œuvre de la peinture française de cette époque.

Cependant la paix revenue, la peinture française se ressuscite vers le milieu du 15-ème siècle et obtient un succès particulier dans l'art du portrait (Fouquet, Maître de Moulin).

Jean Fouquet (1420-1481) est le peintre français le plus minent du XV-ième siècle. Ses oeuvres sont marquées par l’influence de la Renaissance italienne. Dans le portrait de Charles VII il nous montre le souverain de trois-quarts richement vêtu en manteau rouge sombre qui se détache nettement du fond vert foncé de l'espace rétréci par les rideaux à moitié tirés, d'où la tête semble émerger. Sa figure Semble être figée ce qui est souligné par l'expression du écontentement de son visage, par ses mains cachées dans les manches longues et chaudes garnies de fourrure, même par la manière malaisée de mettre son chapeau sur la tête rasée. Par les sobres détails Fouquet rend la caractéristique du roi : une tristesse infinie et une forte faiblesse émanent de l'image de cet homme maladif, fatigué, prématurément vieilli.

Dans "La Vierge et l'enfant" en distinction des madones italiennes, femmes tendres et modestes, celle-ci frappe par sa pose solennelle et imobile. Vêtue d'une robe collante grise-bleue, une mante de zibeline au dessus, la couronne au front, tenant à peine un enfant sur ses genoux, elle représente la Mère de Dieu, indifférente envers tout ce qui l'entoure. Tout l'espace du tableau derrière elle est rempli de petites figures d'anges rouges et bleue qui soutiennent le trône d'or. Le sein et l'épaule nus sont le symbole de la Vierge nourrissant l'enfant divin. Le coloris est bien chargé. Sur ce fond rouge bleu, doré se détache tout nettement la robe bleue grise et des plis droits de sa mante blanche de zibeline.

Dans son visage penché vers l'enfant se fait sentir un élément d'individualisation, de douceur humaine. On y reconnaît les traits d'Agnès Sorel, favorite du roi Charles VII. Les traits d'une femme réelle dans le portrait est une manifestation de l'esprit de la Renaissance.

Le 16-ième siècle.

La lutte pour l'unité du royaume aboutit au 16-ième siècle à la formation de l'Etat national français et contribue au développement rapide de la vie économique et culturelle (peinture, sculpture, architecture, littérature) et à l'extension accélérée du français sur tout le territoire de France. La culture dé l'époque reflète les goûte de la cour royale et témoigne de son rôle important.

Depuis le début des guerres d'Italie les contacts sont nombreux entra les deux pays. En Italie, les seigneurs français prennent connaissances de l'art italien; de retour en France, ils s’efforcent de reconstituer autour d'eux un cadre luxueux et raffiné. François I se fait le protecteur des artistes, des écrivains, des savants. Il invite en France les artistes italiens les plus illustrés: Léonard de Vinci, Benvenuto Cellini, Le Rosso, Le Primatice. Les tendances italianisantes se manifestent dans les restaurations, adjonctions ou nouvelles constructions réalisées dans les châteaux de la Loire, dans le château de Fontainebleau et au Louvre.

On peut parler dès cette époque de l'école de Fontainebleau dans la peinture, caractérisée par un mélange d'influence se italiennes, flamandes, françaises. C’est un art manièriste, plein d'élégance et de raffinement. Par exemple: le tableau "Diana chasseresse" se dirigeant vers le bois d'un maître inconnu (vers 1550). Ce thème fut très en honneur au 16-ième siècle. Dans son image on reconnaît le portrait idéalisé de la favorite du roi Henri II, Diane de Poitiers. Les couleurs claires, la facture légère, les proportions allongées du nu, l'aspect linéaire sont typiques de l'école de Fontainebleau.

Jean Clouet et son fils François, tous les deux peintres du roi, créent une école française de portrait réaliste. Jean (1480-1541) peintre de Louis XII alliait une profonde pénétration à une intuition fascinante. On connaît de lui des dessins au crayon en assez grand nombre. François (1510-1572) est un interprète plus subtil du goût de l'époque en s'attachant à la noblesse comme dans les portraits de François I, Elisabeth d'Autriche et d'autres. C'est un admirable portraitiste d'une grande finesse psychologique et d’une frappante élégance de style. Ses portraits sont précis et laconiques à la fois. Il se concentre surtout sur le visage du modèle dont il exprime avec force toute la personnalité. On reconnaît leurs caractères d’après quelques traits de visages: des lèvres serrés, un sourcil foncé, un regard hautain ou pensif permettent de juger de la cruauté, de la fierté, de l'hostilité ou de la perfidie.

Des vêtements riches, ornés de pierres précieuses ou de perles, la fantaisie des ornements complètent la caractéristique, incarnent la grâce et le raffinement de la cour française.

A la fin de sa vie il crée la portrait d'Elisabeth d’Autliche, reine de 17 ans, femme de Charles IX. Une jeune fille bien douce, tombée dans la cour française, pleine de perfidie la veille de la nuit Saint-Bartholémy, semble être plongée dans ses pensées, et cachant ses sentiments de tous ceux qui l'entourent. Les traits du visage sont rendus avec une sévérité et à la fois, avec une douceur distinguée. Sa robe riche avec les pierres précieuses et des perles est dessinée avec éclat. Chaque perle est rendue avec précision, avec minutie et même avec volume. La reine semble être serrée dans sa robe précieuse qui souligne plus encore sa solitude.

Portraitiste, peintre d'histoire et de genre, il a créé dans ces portraits et dessins une galerie d'hommes historiques de son époque.

Travail de contrôle.

1. Quelques mots du russe en français:

expressions à la suite de, en distinction de - composez les propositions où elles sont employées dans le texte.

2. Composez trois questions d’après le texte et repondez-y.

3. Ecrivez trois propositions en russe et traduisez-les en français.

Exercice I.

Répondez aux questions suivantes:

1) Quand apparaissent les premiers tableaux indépendants en France?

2) Quel tableau est le plus ancien?

3) Par quoi frappe le portrait du roi Jean le Bon?

4) A la suite de quel événement Paris cesse-t-il d’être le siège de la cour royale et perd-il son rôle de capitale artistique?

5) Où voit-on apparaître plusieurs écoles artistiques?

6) Quelle école devient la plus célèbre parmi celles-ci et pourquoi?

7) Quel thème représente le tableau "La pièta d'Avignon"?

8) Comment est sa composition? les personnages? les couleurs?

9) Comment est rendu un grand sentiment de la pathétique et de profonde emotion sur ce tableau?

10) Quelle expression voit-on sur les visages des personnages?

11) Quand se ressuscite la peinture française? et dans quel genre obtient-elle un succès particulier?

12) Par quelle influence est marque l'oeuvre de Jean Fouquet?

13) Comment représente-il le roi Charles VII (composition, vêtement, expression du visage, la pose)?

14) Par quels details Fouquet rend-il la caractéristique du roi?

15) Qu'est-ce qui émane de l'image du roi?

16) Par quelle pose frappe la Vierge dans le tableau de Fouquet "La Vierge et l'enfant"?

17) Comment est-elle vêtue?

18) De quelles figures est rempli tout l'espace du tableau?

19) Comment est le coloris du tableau? Pourquoi? Expliquez!

20) Les traits de quelle femme reconnaît-on dans l'image de la Vierge?

21) Qu'est-ce qui témoigne de l'esprit de la Renaissance dans ce portrait?

Le 16-ième siècle.

1) Qu'est-ce qui contribue au développent rapide de la France au 16-ième siècle?

2) Quels goûts reflète la culture de cette époque et tout particulièrement la peinture?

3) Quand les seigneurs français prennent-ils connaissance de l'art italien

4) De retour en France, que s'efforcent-ils de reconstituer autour d'eux?

5) Qui invite François I en France?

6) Où se manifestent les tendances italianisantes?

7) Qui se fait protecteur des artistes, des écrivains?

8) Comment peut-on caractériser l'école de Fontainebleau?

9) Quel tableau de cette école peut-on nommer?

10)Quels traits typiques attribue-t-on à cette école?

11)Qui sont représentants de l'école française du portrait réaliste au 16-ième siècle?

12)Jean Clouet, qu'est-ce qu'il alliat dans ses portraits?

13)Qui est un admirable portraitiste du 16-ième siècle?

14)Comment sont ses portraits?

15)A l'aide de quoi rend-il surtout le caractère des personnages représentés?

16)Qu'est-ce qui complète la caractéristique des modèles?

17)Quel portrait crée-t-il à la fin de sa vie?

18)Comment est représentée Elisabeth d'Autriche?

19)Comment sont rendus les traits de son visage? sa robe?

20)Qu'est-ce qui souligne sa solitude?

Exercice II.

Faites entrer dans les phrases les mots et les expressions suivants:

à la suite de, en tant que siège de papauté, ce chef-d'œuvre austère et grandiose, sur un fond doré, la forme pyramidale de la Vierge, l'expression de douleur con-tenue, un espace rétréci, les rideaux à moitié tires, les sobres détails, en distinction de, un coloris chargé, un groupe serré;

aboutir, contribuer, témoigner de, un cadre luxueux, raffiné, un art maniérisme, les proportions allongées, des dessins au crayon, une grande finesse psychologique, orner de pierres précieuses, de perles, incarner, une perfidie, un sévérité rigide.

Exercice III.

Traduisez le dialogue suivant et apprenez-le!

- Какие полотна французских художников 14-16 веков вы знаете?

- О, из много. Я ведь давно интересуюсь французской живописью этого периода. Например, портреты Франсуа Клуэ в 16 веке, Жана Фуке в 15 веке, несколько картин школы Фонтенбло.

- Я, к сожалению, впервые слышу про Франсуа Клуэ. Когда жил этот художник?

- Он жил в 16 веке, если хочешь, вот даты его жизни: 1510-1572.

- Какие картины он писал?

- Он обращался к историческим темам, к жанровым сценам, но больше всего он рисовал портреты.

- Что нового он внёс в портретную живопись?

- Он являлся тонким наблюдателем и передавал творчески психологическую характеристику тех, чьи портреты писал.

- Назови некоторые из них, пожалуйста.

- Например, портрет Франциска I, Елизаветы Австрийской и другие.

- Какой из портретов Франсуа Клуэ нам нравится больше всего?

- Особенно мне нравится портреты Елизаветы Австрийской, молодой 17 летней королевы, жены Карла IX. В её задумчивом и нежном взгляде скрывается какая-то грусть, даже настороженность.

- А, теперь я вспоминаю этот портрет. Елизавета Австрийская одета в очень красивое платье, украшенное драгоценными камнями и жемчугом. Так он принадлежит кисти Франсуа Клуэ?

- Да, то так.

- Всё, что Вы рассказали, очень интересно. Спасибо!

Exercice IV.

Parlez dans une situation donnée!

1) Tous êtes guide dans les salles de la peinture française des 14-16-ième siècles. Parlez-en!

2) Vous prenez la parole à une soirée consacrée à la peinture française des 14-16-ième siècles.

3) Vous avez visité uns exposition de la peinture française des 14-16-ième siècles. Faites part de vos impressions!

Le 17-ième siècle.

Au 17-ième siècle, la peinture française a connu un grand essor. La France est devenue, après l'Italie, un grand centre de l’activité artistique de l'Europe. C'est en Italie, surtout à Rome, qu’au début du 17-ième siècle, les peintres français vont chercher le renouvellement de leur art et le trouve dans l'art de Caravage, dans ses thèmes populaires ou religieux. Georges de la Tour affectionne les scènes nocturnes et intimes auxquelles la lueur vacillante d'une chandelle, d’une torche ou d'une lampe confèrent une atmosphère de mystère et une sobre harmonie (Saint-Joseph-Charpentier, Madeleine, Adoration des bergers).

Maître, par excellence, du classicisme français, théoricien philosophe, poète, Nicolas Poussin occupe une place prépondérante dans la peinture. Il a passé presque toute sa vie à Rome. Il traite des sujets mythologiques, poétiques, historiques, surtout bibliques vers la fin de sa vie. La raison domine dans ses tableaux. Le paysage y sert de cadre, il y joue un grand rôle: il exprime une idée profonde sur l’éternité de la nature. Poussin s'est adressé au poème de Tasse "La Jérusalem délivrée" pour son tableau "Tancrиde et Herminie”. Tasse représente Herminie suivant son bien-aimé, le chevalier Tancrède, sous une forme lyrique et empreinte d'émotions. Poussin reproduit le moment où Herminie coupe ses cheveux pour panser les blessures de Tancrède. Le peintre attire attention sur chacun des personnages à l'aide des couleurs: le rouge pour Tancrède, le bleu pour Herminie, le jaune pour le serviteur Vafrin. Les participants de cette scène sont caractérisés aussi par leur mouvements, leur attitude: la pose alanguie de Tancrède, le soutien de Vafrin, l'impétuosité et la précipitation d'Herminie, qui semble voler au secours de son bien-aimé. Le ciel, chargé de nuages, accentue encore le caractère dramatique et lyrique de ce tableau. Tancrède, un des croisés, est le symbole de la chevalerie, Herminie est celui de l'amour. Elle est prête à tout pour sauver son bien-aimé. L'art de Poussin, glorifiant les idéaux humanistes, les exploits d'un être fort et courageux, à joué un grand rôle dans le développement de la peinture française et européenne. Moise faisant jaillir l’eau du rocher, Esther devant Assirins, Paysage au Polythème ont une grande signification morale.

Un autre peintre classique a consacré tout son talent à l'art du paysage, c'est Claude Gellée, dit Lorrain (1600-1682). Il manifeste une grande maîtrise de rendre de subtils effets de lumière, la transparence de l'atmosphère et la perspective (Les quatre parties du jour, le Matin dans le port). Ses tableaux sont remarquables tant par le rythme des lignes, que par le charme du coloris. Les fameux ports de Lorrain sont imposés de clarté. Lorrain comme Poussin cherche son inspiration dans la nature. Il est le premier des peintres français qui ait compris que la nature change ses couleurs et ses aspects sous l'influence de la lumière. "Le matin", "Le midi", "Le soir", "La nuit" - chaque toile a son originalité et en même temps elles ont beaucoup de commun. Elles représentent des paysages idéalisés dans lesquels se reflète le rêve du peintre sur l'harmonie du monde. Leur composition est simple: de beaux arbres à larges couronnes, des près ou paissent des moutons, des horizons lointains et infinis où se dressent les montagnes. Ces paysages sont animés par des héros bibliques et des ruines antiques soulignant la beauté éternelle.

Les fameux "ports" de Claude Lorrain sont merveilleux. Par exemple, le tableau "Le matin dans le port" est bien intéressant par la combinaison des fonds architecturaux, fantastiques (temples antiques, pyramides, tours de remparts) avec des scènes de genre au premier plan où sont représentés des pêcheurs, des canotiers, des dockers. Lorrain rend avec maîtrise le jeu changeant de lumière sur les vagues. Il aime à représenter des collines aux calmes configurations, des arbres, luxuriants et branches et rend merveilleusement l'espace et le lointain.

Les frères Le Nain (Antoine, Louis Mathieu) ont orienté la peinture française dans une direction purement réaliste. Louis Le Nain (1598-1648) est surtout célébré et il est le plus doué parmi ses frères. "La charrette au foin", "La forge", "Le dîner de paysans”, "La famille d’une Laitière" représentent les scènes de la vie de paysans. Ses personnages sont toujours des gens simples, honnêtes, pleins de dignité. Par sa valeur artistique, par la parfaite harmonie entre la lumière argentée du paysage et les personnages, "La famille d'une laitière" est une des meilleurs oeuvres du peinture. La composition du tableau n'est pas ordinaire: un groupe compact de personnages est situé à là droite et il regarde la, où s'ouvre la vue sur la plaine s'étendant à perte de vue. Derrière la famille s'étend une plaine vallonnée et un vaste espace s'ouvre autour d'elle. Les visages des paysans sont sévères, soucieux, pensifs. L'unité de cette famille est rendue par ce groupe serré, même la présence d'un âne et d'un chien aux pieds du garçon impose le souvenir du foyer familial. Les couleurs peu éclatantes sont subardonnée à un ton de gris argent. Le paysage est surtout expressifs la pleine et les champs de la Picardie natale, pays d'origine de Le Nain. Le paysage y joue un rôle tout particulier et il est un élément artistique du tableau qui aide à découvrir l'idée essentielle de cette oeuvre: l'homme vit au sein de la nature, il y est étroitement lié et il y règne.

Charles Le Brun (1619-1690) représente l'expression la plus achevée de l'art et du goût français au temps de Louis XIV. Il illustre de grands événements historiques car Louis XIV lui demande de célébrer ses hauts faits. Peintre officiel du roi, Le Brun décore de nombreuses salles du château de Versailles et la célèbre Galerie des Glaces. (Traversée du Rhin, Préparation à la campagne militaire en Hollande).

Les célèbres peintres-portraitistes de la deuxième moitié du 17-ième siècle travaillaient pour la cour et l'aristocratie. Les oeuvres de Pierre Mignard, de la Guire, de Santerre sont largement connues. Nicolas Largilière (1656-1746) et Hyacinthe Rigaud,né Rigau-Ros i Serra (1659-1743) appartiennent au 17-ième siècle et au 18-ième siècle.

Exercice I.

Répondez aux questions:

1) La France, quand a-t-elle connu un grand essor de la peinture?

2) Les peintres français, où vont-ils chercher le renouvellement de leur art et où ils le trouvent?

3) Quelles scènes affectionne Georges de la Tour et qu'est-ce qui leur confère une atmosphère de mystère?

4) Quel peintre occupe la place prépondérante dans la peinture française du 17-ième siècle?

5) Quels sujets traite-t-il dans ses toiles?

6) Quel esprit domine dans ses tableaux?

7) Poussin où a-t-il emprunté le sujet pour le tableau "Tancrède de et Herminie"?

8) Quel moment reproduit le peintre dans son tableau?

9) Qu'est-ce qui joue un grand rôle pour caractériser chacun des personnages du tableau?

10) Qu'est-ce qui accentue la caractère dramatique et lyrique de ce tableau?

11) Quels idéaux glorifie Poussin dans ce tableau? dans ses tableau?

12) Quelles autres toiles connaissez-vous?

13) Quel peintre du 17-ième siècle a consacré tout son talent à l'art du paysage?

14) Claude Lorrain, où cherche-t-il son inspiration?

15) Quelles toiles font partie de la série "Quatre parties du jour"?

16) Que réprésentent-elles?

17) Quels traits communs y-a-t-il entré elles?

18) Comment est leur composition?

19) Par quoi est surtout intéressant le tableau "Le matin dans le port”?

20) Pourquoi appelle-t-on Claude Lorrain "maître du paysage"?

21) Quels peintres ont orienté la peinture française dans la direction réaliste?

22) Quelles scènes représente Louis le Nain?

23) Comment est la composition du tableau "La famille d’une laitière"?

24) Comment sont les visages des paysans?

25) Quel rôle joue le paysage dans ce tableau?

26) Quel peintre illustre de grands événements historiques sous le règne de Louis XIV?

27) Quel château décore Le Brun?

Exercice II.

Traduisez du français en russe.

Le renouvellement de l'art; connaître un grand essor; la lueur vacillante; affectionner les scènes; tenir, occuper une place prépondérante, dominante; conférer une atmosphère de mystère? la raison; la pose alanguie; l'impétuosité, la précipitation (d'Herminie); le ciel, chargé de nuages; accentuer qch; glorifier, un exploit, manifester une grande maîtrise; rendre de subtils effets de lumière, la transparence de l'air ; les arbres luxuriants et branchés; avec maîtrise, rendre (le jeu de lumière, le sujet etc); être doué; la valeur artistique; s'étendre à perte de vue, la colline plaine vallonnée; expressif; découvrir l'idée au sein de la nature, illustrer.

Exercice III.

Remplacez les points par les mots convenables.

Au 17-ième siècle, la peinture française a connu un grand ... . Dans les tableaux de Georges de la Tour, la lueur d’une chandelle ou d'une lampe ... une atmosphère de mystère à ces scènes. Le paysage joue un grand rôle dans les tableaux de Poussin, il exprime l'idée profonde sur ... de la nature. Poussin ... le moment où Herminie coupe les cheveux pour ... . L'art de Poussin ... les idéaux humanistes. Claude Lorrain ... une grande maîtrise de rendre de ... effets de lumière et de la perspective. Les tableaux de la série "Quatre parties du Jour" représentent des paysages ... dans lesquels se reflète le rêve du peintre sur ... . Lorrain ... avec sa maîtrise le jeu ... de lumière sur les ... . Dans le tableau "La famille d'un laitière" les visages des paysans sont ... .

Exercice IV.

Attribuez tel ou tel tableau au peintre:

La famille d'une laitière Saint-Joseph-Charpentier Moïse faisant jaillir l'eau du rocher Traversée du Rhin Madeleine repartante La forge Les ports Les quatre parties du jour appartient / appartiennent au pinceau de Claude Lorrain Georges de la Tour Nicolas Poussin Charles le Brun Louis le Nain  

Le 18-ième siècle.

Le règne de Louis XIV a marqué l’apogée de la monarchie française. Le 18-ième siècle voit son déclin et sa chute. La Cour cesse d’être le centre du pays et la source de l'opinion. Ce rôle est accompli par les Salons, les clubs, les cafés. Le 18-ième siècle est une époque de transition du régime de la monarchie absolue à la société bourgeoise. Les échecs de la politique royale (sous Louis XV, Louis XVI), le mouvement d'idées dans tous les domaines de la vie (politique, économie, religion, culture), la latte acharnée de la bourgeoisie pour son pouvoir politique aboutissent à la Révolution bourgeoise de 1789. Tous ces faits trouvent leur écho dans la vie culturelle, y compris la peinture, qui connaît une grande variété de tendances de genres de thèmes.

L’art du début du 18-ième siècle se rattache au nom d'Antoine Watteau (1684-1721), l’un des plus grands peintres européens. Ayant renoncé aux sujets conventionnels de l'école académique, tirés de la Bible et de la mythologie, il préfère traiter des scènes de la vie de ses contemporains: acteurs, soldats, scènes de genre (Pierrot, Colombine, Comédiens italiens, Gilles, Fatigues de la guerre, Délaissements de la guerre, Le Savoyard à la marmotte etc).

Il éblouit le public par ses toiles touchant directement le coeur, oeuvres captivantes par le charme de leur décor, la douceur et la délicatesse de la composition. Dans le tableau "Le Savoyard à la marmotte" la silhouette d'un garçon sa découpe sur le fond d’une rue déserte d'une petite villa provinciale. Le garçon, pauvrement vêtu, tient dans une main la clarinette, dont le son fait trouver la marmotte un petit cadeau dans la boîte, destiné à ceux qui veulent donner de l’argent au garçon. Un léger sourire anime le visage du garçon et, tout de même, une tristesse infinie, émane de son visage, il semble dire qu'il est tout seul au monde et que personne n'en a besoin. Le coloris contenu de l’herbe jaune, le brun des troncs d'arbres sans feuilles, le gris de l'église sont en contraste avec le bleu du ciel. Tout cela renforce le sentiment de la solitude de ce garçon qui n'a dans lé monde qu'un ami - sa marmotte. Watteau reproduit ce garçon avec une sympathie et une compassion sincères.

Watteau est surtout célèbre comme peintre des "fêtes galantes", et c'est avec ce titre, qu'il a été reçu à l’Académie royale de Peinture, et de Sculpture. Désormais, ces peintures n'ont plus de sujet bien défini. Les bois et les parcs avec leurs arbres profondes et les lacs délicatement éclairée, les bords d’un étang sont des décors pour les couples heureux qui se promènent, se livrent aux loisirs, s'épanchent en des conversations intimes. Le peintre introduit le spectateur dans un monde de fiction et de rêve. Les paysages, les costumes des personnages sont de pure convention et intentés par le peintre. Ces scènes lyriques sont teintées d’une grâce raffinée et d’une calme mélancolie: la Proposition embarrassante, la Boudeuse, l'Embarque ment pour Cythère etc.

Dans la Proposition embarrassante les personnages légers et gracieux composent un ensemble au rythme défini par le peintre; leurs attitudes et leurs gestes sont à la fois élégants et animés, tandis que leurs regards et leurs mouvements ont un caractère fugitif.

Dans "la Boudeuse" Watteau reproduit une scène intime dans une allée solitaire du vieux parc. Tournant le dos à son cavalier importun, la dame prend une pose fière et inabordable; l'expression du visage est très capricieuse et froids. Mais son cavalier, ayant pris une pose alanguie et commode, semble tout calme et prêt à attendre la faveur (la grâce) de sa dame. Cette scène ordinaire est marquée d’une nuance d'émotion cachée, de rêve, de tristesse. Le Jeu de l’amour ne va pas sans une mélancolie sincère etun certain désenchantement. Le vieux parc avec ses tendres configurations d'arbres au dessin ajouré du feuillage au fond du ciel jaune, la composition tableau, les contours fantastiques des figures et des arbres, les couleurs peu éclatantes avec la tâche noire de la robe de sois noire brillante de la dame confèrent à ce tableau un caractère émouvant, poétique et lyrique.

François Boucher (1703-1770) est le plus grand peintre du style rococo. Le terme "style rococo" apparaît au début du XVIII siècle et s'applique à toute variété de décoration où s'allient la frivolité toute sincère, l'exotisme, la négligence de tout ce qu'il y a de rationnel, de naturel et, à la fois, le raffinement suprême, l'ingéniosité inépuisable, la perfection des formes, Le mot rococo provient de "rocaille". Ce style semble être placé dans le cadre de l'esthétisme raffiné (en France, on l'appelle encore "le style Régence" d'après le nom "Régent". Après la mort de Louis XIV, Philippe d'Orléans devient régent. Il était collectionneur d'oeuvres d'art et protecteur des artistes).

François Boucher transporte l’action de ses tableaux dans un monde de conte romanesque. Ses tableaux s'harmonisent parfaitement avec les intérieurs dans le style rococo auxquels ils étaient destinés. Boucher, peintre du roi et directeur de l'Académie, ne faisait pas seulement de la peinture de chevalet, mais excellait dans la peinture monumentale: plafond et panneaux pour palais et hôtels, cartons de tapisserie, dessins pour bibelots divers, esquisses de costumes et de décors de théâtre. Il travaille aussi dans la gravure et dans l’illustration de livres. Aux côtés des scènes pastorales il peint des paysages, des toiles mythologique (le Triomphe de Venus, la Toilette de Venus), des compositions allégoriques (Allégorie de la poésie).

Ses paysages sont charmants. Il choisit des motifs modestes: une cabane près d'un ruisseau, un moulin à eau, un bosquet. Par exemple, dans "le Paysage aux environs de Beauvais" on voit un moulin près d'un ruisseau traversé par un petit pont. Le paysage est animé par la présence d'un canotier et d'une blanchisseuse. Un sentiment sincère, une poésie, une harmonie délicate du coloris font son charme.

Ses pastorales représentent des scènes idylliques: de belles bergères assises près d'un ruisseau, près des ruines pittoresques ou au parc, écoutant les sérénades chantées pour elles par leur admirateurs. Dans sa Scène pastorale un séducteur charme une naïve jeune fille au sein de la nature. Bien que ce soit une pastorale, les personnages ne ressemblent aucunement à des bergers ou bergères réels. Tout est reproduit avec maîtrise: paysages, figures, fruits sur la nappe blanche, verres de fougère remplis de vin, panier. Sans les pastorales Boucher donne toute sa mesure à son grand talent de peintre décorateur.

Un de ses thèmes préférés est la mythologie frivole: la Toilette de Vénus, le Bain dé Vénus, Diane et les nymphes etc. Les dieux amoureux et leurs aventuras gelantes apparaissent dans des dizaines et des centaines de variantes. Il les exécute avec gracilité et frivolité sans oublier que toutes ces toiles doivent servir de décoration des Salons aristocratiques. Les couleurs roses, vertes, bleues de toutes les nuances y dominent et créent l'illusion de fête.

Un des élèves de Boucher est Fragonard (1732-1806).Il associe dans ses toiles la frivolité brillante du rococo et la sentimentalité idyllique des scènes intimes à un haut pathétique des scènes historiques. Il est, à la fois, le peintre des scènes frivoles et de la tragédie historique, un fin observateur de la vie des enfants et un paysagiste excellent, un décorateur admirables des salons aristocratiques. On trouve dans ses toiles un monde plein de joie et de plaisir. Sa sérié de panneaux dé

coratifs sur le thème "La naissance de l'amour au coeur de la jeune fille" (thème proposé par Mme Du Barry, favorite de Louis XV) est surtout charmante. Sur le premier panneau - "La Poursuite" - un jeune homme, une rose à la mais, poursuit la jeune fille qui s'enfuit. Sur le deuxième - "L'escalier" ou le "Rendez-vous" - représente un berger amoureux montant l'escalier pour se rejoindre à la bergère qui l'attend sur la terrasse; dans les "Souvenirs" les amoureux relisent leurs lettres, dans "le Triomphe de l'amour" la jeune fille donne des fleurs à son bien-aimé et le jeune peintre (Fragonard lui-même) peint cette scène.

Depuis les années 60 il préfère reproduire des scènes de famille, mais il leur confère un caractère tout autre que Chardin. Il reproduit l'esprit joyeux en famille: les maîtresses de maison sont de belles femmes, pleines de vie, de joie de vivre ; ses enfants sont toujours énergiques faisant quelques espiègleries.

Fragonard exécute ses toiles dans un coloris clair et joyeux. On y voit la nature florissante et riante, des rosiers, des fleurs éclatantes, des vases et des statues de marbre, des arbres luxuriants au feuillage épais à travers lesquels sont vus des horizons lointains.

Dans son oeuvre Chardin (1699-1779) illustre deux genres considérés alors comme secondaires dans l'art français: les scènes de genre et la nature morte.

Dans ses natures mortes il a su exprimer la poésie des objets familières au moyen d'une technique parfaite qui traduit la qualité propre des différentes matières.

Dans les scènes de genre Chardin inaugure une peinture de moeurs qui rattache à la vie intérieure du tiers état, des petits gens. Il reproduit avec une touchante simplicité la vie domestique des mères et des enfants de la petite bourgeoisie parisienne. Chardin oppose aux idéaux de le noblesse les valeur morales qu’il trouve dans la vie du petit peuple. Il montre le travail des petites gens, leurs rapports familiaux, leurs moeurs, le cadre de leur vie quotidienne.

Il représente la femme du tiers état, la mère d'une famille dans ses robes de tous les jours, dans le travail domestique, dans toutes ses occupations: il la peint à la cuisine préparant un repas, lessivant, savonnant, au retour du marché, dans les travaux d'aiguille. C’est toute la vie de la petite bourgeoisie: son activité, ses fatigues, ses occupations, l'ordre de son ménage, les joies et les devoirs de la maternité. "Le benédicité" reste le chef-d'œuvre de l'intimité. Dans une chambre très simple, une petite scène familiale est représentée. Les humbles objets, tasses, pichet; deux enfants et leur mère nous transportent du premier coup dans l'atmosphère bienveillante de cette famille. (La "Toilette de matin", la "Blanchisseuse”).

Dans les petits tableaux de Chardin remarquables par leur caractère intimiste, leur lyrisme, la richesse du coloris aux nuances subtiles, les traditions réalistes se sont développées et ont connus de nouvelles formes.

Jean Baptiste Greuze (1725-1805), peintre de l'art moralisateur et de la vertu, voulait, avec des couleurs et des lignes, toucher d'une manière profonde, émouvoir, inspirer l'amour du bien, la haine du vice: l'Accordée du village, le Paralytique. Le charme et l'originalité de Greuze se manifeste dans la représentation des portraits d'enfants. L'art du portrait connaît un grand épanouissement au cours du 18-ième siècle.

La fine poésie de Watteau, l'élégance et la distinction des portraits de la Tour, de Largillière, de Nattier, de Vigée-Lebrun, de Perronneau, la grâce frivole et la mythologie fleurie de Boucher, les scènes tendres de Fragonard, les paysages poétiques de Joseph Vernet et d'Hubert Robert, le pathétique moralisateur de Greuze, les scènes familiales de Chardin et, enfin, les grandes compositions de David, traduisant ce goût pour la sévérité romane si caractéristiques de la Révolution française, tout cela fait la gloire et le charme de la peinture française du 18-ième siècle.

Exercice I.

Posez des questions sur le texte.

Exercice II.

Expliquez les notions suivantes:

les fêtes galantes, les scènes pastorales, la mythologie frivole, les scènes de genres, les natures mortes, le style rococo.

Exercice III.

Aux noms de quels peintres français du 18-ième siècle sont liées les notions ci-dessus? (Exercice II).

Exercice IV.

Dites en russe:

le déclin, la chute, l'époque de transition, l'échec, la lutte, acharnée, renoncer à, le sujet conventionnel, traiter une scène, un sujet; éblouir, toucher le coeur, la marmotte, la clarinette, émaner de coloris, le contenu, la compassion, l'étang, le lac, le couple, se livrer aux loisirs, le monde de fiction, de rêve, inventer, animer, animé(e); fugitif(ve), alangui(e), le désenchantement, le dessin ajouré, conférer un caractère poétique, frivole, espièglerie, exécuter une toile, rouler, transporter l’action, le bibelot, la cabane, le ruisseau, la gracilité, illustrer (quelque genre), les objets familiers, inaugurer une peinture de moeurs, le tiers état, les rapports familiaux, le travail d'aiguille, émouvoir, inspirer, l'amour du bien, la haine du vice.

Exercice V.

Traduisez en français:

обращаться к теме, трогать сердце, очарование, выделяться на фоне, оживлять, исходить, сдержанный колорит, усиливать чувство, искренняя симпатия, глубокая тень, пруд, предаваться отдыху, мир мечты, изобретать (придумывать), изящность, изысканный, изысканность, мимолётный характер, разочарование, неяркие краски, переносить действие куда-либо, безделушка, наброски костюма, декорации, хижина, водяная мельница, роща, цветущая приветливая природа, розовый куст, яркий цветок, второстепенный жанр, рассматривать, обычный предмет, открывать что-либо, живопись нравов, бытовая живопись, третье сословие, шитьё (занятия шитьём), целомудрие, внушать что-либо, ненависть, порок.

Exercice VI.

Parles de l'oeuvre d’un peintre du 18-ième siècle d'après le plan suivant:

1) genres, thèmes essentiels de son oeuvre;

2) citer les titres de quelques tableaux;

3) sujet d'un tableau, composition, personnages, couleurs, coloris;

4) quelle impression produit ce tableau ou la peinture de ce peintre en général?

5) qu'est-ce qu'il y a de nouveau dans l’oeuvre du peintre dont vous voulez parler?

Exercice VII.

Parlez d’un tableau d’après le plan suivant:

1. Qu’est-ce qui est représenté sur cette toile?

2. Qu’est-ce qui nous charme dans ce tableau?

3. Aimez-vous ce tableau? Dites pourquoi.

4. Comment est le sujet de ce tableau? Que voit-on au premier plan? Au dernier?

5. Quels sentiments évoque cette toile?

6. Connaissez-vous d'autres tableaux de ce peintre. (Watteau, Boucher, Fragonard, Chardin, Greuze)

7. Quelles sont ceux que vous aimez mieux? Dites pourquoi.

8. De quelle façon se manifestent les sentiments de chaque personnage (poses, gestes, expression)?

9. Le peintre a-t-il réussi à faire sentir dans cette toile la beauté de la nature (la fraîcheur de l'air, l'atmosphère cordiale et chaleureuse de la famille)?

Exercice VIII.

Apprenez les expressions suivantes:

Quand on admire un tableau on peut dire:

C'est un véritable chef-d'œuvre!

C’est beau (joli, charmant, admirable).

Oh, que c'est joli!

Quel tableau admirable.

Je n'ai jamais vu rien de pareil!

Exercice IX.

Apprenez le dialogue qui suit par coeur et récitez-le.

- Quelles toiles de Watteau connaissez-vous?

- J'en ai vu pas mal.

- Mais il y a probablement quelques unes que vous aimez particulièrement.

- Oh, je trouve que chaque tableau de Watteau est un petit chef-d'œuvre.

- D'accord, mais moi, j'aime surtout sa toile "Savoyard à la marmotte".

- Qu'est-ce qui vous attire dans ce tableau?

- J'aime tout dans ce tableau: ce pauvre garçon avec sa marmotte, son léger sourire et le coloris contenu du tableau. Tout cela renforce le sentiment de la solitude de ce garçon qui doit travailler pour gagner sa vie.

- Sait-tu, avec quel titre a-t-il été reçu Watteau à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture?

Non.

- Avec le titre du peintre "des fêtes galantes".

- Oh, ces tableau sont très beaux!

Exercice X.

Traduisez le dialogue suivant:

- Ты видела много картин Шардена?

- Немало. Я видела его картины в Эрмитаже и в музее изобразительных искусств в Москве.

- А я знаю его очень плохо. Что представляют собой картины Шардена?

- У Шардена очень много бытовых сцен. Его считают основоположником жанровой живописи во Франции. Кроме того, его кисти принадлежит много натюрмортов.

- Что изображает Шарден в своих жанровых сценах?

- В основном быт третье сословия. Герои его картин чаще всего женщины и дети.

- Как он их изображает?

- О Шардене в то время писали, что "каждая женщина третьего сословия думает, что её образ лёг в основу картины, каждая видит свой дом, свой быт". А я где-то читала, что Дидро восхищался картинами Шардена и, глядя на его натюрморт, восклицал: "Вот он опять волшебник со своими натюрмортами".

- Да, это интересно.

- Ты обязательно посмотри его картины "Молитва перед обедом", "Мальчик с волчком", "Прачка", натюрморт "Корзина со сливами", "Персики".

- У меня появилось большое желание познакомиться с живописью Шардена.

Exercice XI.

Demandez à votre camarade:

S'il va souvent au musée des Beaux-Arts? (aux expositions)

S'il s'intéresse à la peinture française (russe)?

S'il connaît les oeuvres des peintres français des XIV-XVIII ss?

S'il aime les tableaux de Clouet (Fouquet)?

S'il préfère les peintre français du ... siècle?

Si Fragonard, Poussin etc est son peintre préféré?

Quels musée visite-t-il souvent?

Si tous admirez les toiles de Poussin, de Le Nain?

Situations:

1. Les tableaux de Watteau (Fragonard, Chardin, Boucher) que tous avez vus à l'exposition, vous ont plu. Conseillez à votre camarade d'aller les voir.

2. Votre camarade vous demande quel peintre français vous aimes le plus. Répondes-lui et motivez votre réponse.

3. Au musée vous vous arrêtez devant les tableau de Watteau (de Chardin etc). Dites ce que vous pensez de ces tableaux.

4. Tous avez vu une exposition de peinture. Vous aviez un très bon guide. Parles à votre ami de ce guide et des explications qu'il donnait.

Interpreter une oeuvre picturale .

Interpreter un tableau, c*est presenter et analyser tous ses elements en

indechifrant ainsi son sens. La presentation de l*image n*est qu*une approche de la lecture plus approfondie, qui comprend: l'information sur le genre et la technique utilisee, les renseignements sur le peintre, l'interpretation du sujet. Analyser le tableau plus profondement , c'est denoter jusque dans les moindres details l'ensemble de l'image, decrire sa composition, le dessin, les couleurs -tout ce qui constitue le langage visuel et conceptuel du tableau et contribue a decouvrir son sens. Chacun regarde une image en fonction dt ses propres references, liees a ses savoirs specifiques, a son experience , a son passe, a son caractere.

Retrouvez dans l'extrait suivant les composants d'analyse d'un tableau:

“Il meublait l'atelier , et, pendant les seances de pose, etait charge de distraire le modele. Il avait aussi su se rendre indispensable par une sorte d'instinct de la composition picturale. Personne mieux que lui ne trouvait le décor et la pose qui convenaient a tel visage. Doue d'un sens rare de la beaute des tons, il indiquait au peintre un jaune ou bien un bleu fugitifs qu'il fallait saisir aussitot. “Mon vieux, tu devrais faire de la critique d'art.” A Maurois .Une carriere.

Lisez le texte, faites l'accord des adjectifs et des participes.

Theodore Gericot “Portrait d'un artiste”, 1818

Cette oeuvre, (peint) avec une grande sensibilite et une grande aisance , peut etre (considere) comme le portrait ideal du peintre romantique. Gericault s'est efforceici de saisir le secret de son sujet dans ce qu'il a de plus intime. Et nous devinons derrier ce personnage qui pose devant nous un esprit alerte et (eveille) allie a un temperamtnt (enclin) a la meditation, a la melancolie. Le modele en platre, la palette et un crane representent les symboles de la creation. Ces images furent largement (exploite) par les romantiques (friand) de contrastes. Sur la (present) toile ou l'art et la mort sont (associe) le crane evoque non seulement le dialogue entre l'artiste et le destin , mais aussi cette conscience de la solitude que le romantisme poussa a son paroxysme. Les contours (tourmente) et la gamme chromatique pauvre contrastent avec le naturel et l'aisance de la pose de l'artiste et une harmonie des lignes toute classique.

Expliquez pourquoi “l'art et la mort sont associes” par le peintre.

Analysez les composants du tableau en faisant la liste de caracteristiques de la peinture romantique.

Prenez un tableau et faites sa description qui continuerait le texte:

“J'ai dit:Ce que je cherche surtout dans un tableau, c'est un homme et non pas un tableau.” Et encore: “L'art est compose de deux elements:la nature qui est l'element fixe et l'homme qui est l'element variable...J'ai plus souci de la vie que de l'art.” J'affirmais que la personnalite seule faisait vivre une oeuvre , je cherchais des hommes persuade que toute toile qui ne contient pas un temperament est une toile morte. Je ne discute pas les details. Je ne comprends pas ce qu'on entend par un defaut ou une qualite. Je crois qu'une oeuvre de maitre est un tout qui se tient une expression d'un coeur et d'une chair. Vous ne pouvez rien changer , vous ne pouvez que constater, etudier une face de genie humain, une expression humaine.” E.Zola. Mon Salon.

Completez le texte par les verbes suivants:admirer, assurer, attirer, devenir, fournir, lester, partir, remplir.

Eugene Delacroix. “Les Femmes d'Alger”

C'est peu apres 1830 que l'exotisme du Maghreb … Delacroix. Membre d'une mission envoyee cyez le sultan du Maroc , il connaissait bien ces regions. Des chasses au lion, des Berberes … ses carnets de croquis et lui … ensuite des sujets ou il put retrouver les couleurs et le mouvement qu'il … chez Rubens. Son art … a la fois plus delie, plus precis et plus libre … Delacroix … du reel et s'en nourrit en utilisant des notations prises sur le vif comme la veracite de certains details pour … sa reverie ulterieure. De meme, une etude des figures dans leur dessin lineaire rigoureux et leur forme solide commt leur composition … a l'oeuvre cet autre contrepoids a l'imagination. Ainsi sur cette assise la sensibilite peut s'ouvrir sur un monde inconnu, charge de la splendeur des etoffes, de la volupte alanguie des belles reveuses: l'exotisme est la...”

relevez les caracteristiques de la peinture de Delacroix.

Faites la description d'un dessin a votre choix en utilisant le schema du texte.

Lisez les dialogues et traduisez -les:

Первый диалог

- На какой выставке Вы были недавно?

- Наверное Вы знаете, что только что открылась выставка французских художников реалистического направления 19 века.

- Да, я слышал об этом, но не смог ещё посмотреть. Много ли там картин Курбе?

- Да, есть. А почему Вы спрашиваете только о нём ?

- Я много читал о его творчестве и меня поражает не только мастерство и разнообразие тем, к которым он обращается, но и его непримиримость к официальному режиму.

- Мне кажется , что он даже отказался о т ордена Почётного легиона. А Вы не помните, как он объяснял причину отказа?

- Он написал Наполеону 111: « Я не признаю за государством права вмешиваться в искусство и не хочу иметь никаких отношений с государством. Я- свободный художник.»

- А знаете ли Вы , что он отказался в 1855 году от официального заказа дирекции императорских музеев написать картину для Всемирной выставки?

- Он всегда противопоставлял себя и свои взгляды официальному искусству.Он заявлял:» Мы требуем от художника в первую очередь современности, потому что мы хотим , чтобы он оказывал влияние на общество , направляя его по пути прогресса. Мы требуем от него правдивости, ибо, чтобы быть понятным, он должен быть близким к жизни.»

- Поэтому каждое его полотно подвергалось критике.

- Во время Парижской Коммуны проявились совершенно ясно политические взгляды Курбе.Если в 1848 году он заявлял , что не верит в силу ружей и пушек, то в 1871 году он открыто встал на сторону Коммуны.

- Вы знаете, что Версаль ему это не простил? Его имущество и картины были конфискованы, мастерская разгромлена, многие картины пропали, а сам он тайно вынужден был покинуть Францию.

- Да, судьба его как человека трагична, но как художник он сказал новое слово в живописи и поэтому его картины пользуются заслуженным успехом во всем мире.

Второй диалог

- Мне бы очень хотелось поделиться своими впечатлениями о картинах Курбе.

- Какие полотна Курбе Вы знаете?

- Поражает разнообразие жанров, в которых он работал. Он был прекрасный пейзажист, портретист, маринист и в тоже время его можно считать художником бытовых сцен. Мне нравятся его картины, такие как : Ателье художника, Похороны в Орнане, Дробильщики камней и многие другие.

- «Ателье художника « -очень сложна по своей идее. Хорошо, если достаточно ясно представляешь духовную жизнь Франции той эпохи. Тогда понятно, кто представлен на картине и какие аллегории там выявляются, а если нет?

- Если нет, то можно просто любоваться прекрасным исполнением картины, великолепными портретами, например, самого Курбе, ведь он тут очень похож на себя. А посмотрите пейзаж на мольберте, так и кажется, что пред тобой простираются горы, покрытые лесами.

- Судьба «Дробильщиков камней» очень трагична. Картина погибла в Дрездене в момент бомбардировки американской авиацией этого города. Поэтому о ней можно судить лишь по репродукциям.

- Всё равно , её значение огромно. Ведь впервые в западно-европейской живописи на полотне появились рабочие. Откуда он взял сюжет этой картины?

- Из жизни.Однажды во время прогулки в окрестностях Орнана он увидел за работой дядюшку Гажей и его молодого помошника, которых он хорошо знал. Он их и написал с натуры. Картина вызвала язвительную критику, как и другие картины..

- Хотя у него краски довольно темноваты, его картины кажутся поэтичными. Посмотрим на «Похороны в Орнане».Если посмотреть на далёкий пейзаж, то кажется, что смерть, хотя и трагична по самой сути и прозаична, жизнь всё-таки продолжается и она вечна. А его морские пейзажи! Какая необузданная сила чувствуется в бушующем море, в громадных волнах.

- А Вы видели его последнюю картину, написанную незадолго перед смертью- «Хижина в горах»?

- Да, мне кажется , от неё веет грустью одиночества, в то же время — покоем. Зелёный, коричневый цвета и ярко-красное пятно создают это впечатление.

- А мне кажется очень плэтичным медальон — девушка-чайка, в котором выразилась вся беспредельная любовь Курбе к Франции. Здесь воплощаются и его воспоминания о прекрасных морских берегах Франции, которые он так любил писать, и его любовь к близкой и недоступной для него стране, так как женщина — это и есть Франция, французская Марианна.

Traduisez le texte suivant:

Полотна Делакруа отражают тенденцию , которая постепенно стала доминировать в романтическом течении : всё усиливающийся отход от современной жизни. История, литература, Восток — вот что будило воображение художника. Оноре Домье — единственный художник- романтие, который не отмахивался от реальности. В его живописных работах мы находим набор изобразительных средств, характерных для романтизма, однако сюжетами многих стали сцены из повседневной жизни. Его интересовала не явная реальность, а скрывающаяся за ней напряжённость чувств. В картине «Вагон третьего класса» Домье уловил явление, отличительное для человеческих отношений современности- одиночество в толпе. Домье исследует это явление, всматриваясь в человеческие характеры с горячим сочувствием, достойным Рембрандта, которого он глубоко чтил.

Lisez le texte et faites voir les idees principales de l'impressionisme comme une tendance dans la peinture :

Les impressionist

Заказать ✍️ написание учебной работы
Поможем с курсовой, контрольной, дипломной, рефератом, отчетом по практике, научно-исследовательской и любой другой работой

Сейчас читают про: